Retour sur le stage professeurs 2016

Rançon du succès, c’est encore à Bordeaux que s’est tenu cette année le stage destiné aux professeurs de Shorinji Kempo et à leurs assistants.

Parfaitement organisée par Daniel Perosa, professeur du club bordelais, et Olivier Beyer qui enseigne à Marseille, cette rencontre a rassemblé 24 participants autour de trois instructeurs nationaux 6e Dan : Frank Baldet, président de la Fédération Française, Didier Camp et Frédéric Anscombre, assistants de Aosaka Senseï. Des intervenants de très haut niveau, qui pouvaient compter sur l’appui notable de Frédéric Juhel, Champion d’Europe en titre !

Outre par notre directeur technique, notre club était représenté par son professeur Anthony Pont, et ses deux assistants Thierry Patucca et Jérôme Giusti.

Un Art Martial pour la vraie vie !

La thématique retenue pour l’édition 2016 de ce stage était « Le Shorinji Kempo, théorie et réalité », rappelant que notre discipline est avant tout de la self-défense, et qu’elle doit donc fonctionner « en vrai ».

Les précieux conseils de Frank Baldet ©Yuko Irie Beyer
Les précieux conseils de Frank Baldet ©Yuko Irie Beyer

Mais comme il s’agit d’un Art Martial, la brutalité n’a pas sa place : la défense ou la contre-attaque doivent être proportionnelles au danger. Le principe de réalité est toujours présent, et l’équilibre est subtil pour le kenshi qui doit mettre un terme au péril sans sortir des clous de la légitime défense.

Pour autant, les techniques doivent être efficaces, et c’est pour cela que l’apprentissage physique n’a pas été oublié, loin s’en faut ! Les mises en situation sur lesquelles nous avons travaillé nous ont poussés à aller au-delà de l’apprentissage du mouvement pour véritablement « placer » la technique dans des conditions d’agression et de combats bien réels.

En conclusion, Frank Baldet a rappelé que les agressions les plus courantes ne viennent pas de la rue. Il nous a invités à garder l’esprit clair et alerte face aux centaines d’attaques de tous les jours : offres commerciales, publicités, mesquineries, méchanceté gratuite…

Apprendre à observer, à se méfier, à identifier le danger tout en conservant son calme, cela s’appelle heijoshin et c’est l’un des enseignements du Shorinji Kempo les plus utiles au quotidien.

Un message que tous les clubs relayeront à leurs élèves à l’issue du stage.

stage-professeurs-bordeaux-2016-yuko-irie-beyer
L’ensemble des participants et instructeurs ©Yuko Irie Beyer

Lire la suite

salle shorinji kempo monaco

Nouvelle saison, nouvelle salle

C’est une rentrée sous le signe de la nouveauté pour la saison 2016-2017 de Monaco Shorinji Kempo. Nouveaux horaires mais surtout nouvelle salle ! Nous disposons maintenant d’une salle toute récente dans un complexe sportif lui aussi flambant neuf.

A deux pas du Stade Louis II, l’Espace Saint-Antoine nous accueille deux fois par semaine dans la salle de combat. Murs capitonnés et tapis de lutte : tout ce qu’il faut pour travailler les projections, les chutes et les techniques au sol.

Envie d’essayer ? Les cours d’essai sont toujours ouverts. Rendez-vous les lundi et mercredi.

Pour en savoir plus, cliquez ici pour visiter la page « Les Cours ».

Lire la suite

© Jessica Vanné / Démonstration Shorinji Kempo / 10° Anniversaire des relations diplomatiques Monaco - Japon

Les images de la journée Monaco-Japon

Le 18 juin, les clubs des 5 budos pratiqués à Monaco se sont réunis avenue Princesse Grace, pour célébrer l’amitié nippo-monégasque devant plusieurs ministres du Gouvernement de la Principauté et des diplomates des deux pays.

Pour l’occasion, nous avons reçu nos amis Tony Bouts et Julien Delord du club de Gennevilliers, vice-champions d’Europe en titre. Leur grande expérience nous a permis d’enrichir notre présentation, en mêlant Hokei, Embus, techniques de self-défense pour présenter au mieux tous les aspects du Shorinji Kempo.

Un grand merci à eux et également à Jessica, notre kenshi-photographe, grace à qui nous avons de superbes images à vous présenter.

Lire la suite

Les arts martiaux fêtent les relations diplomatiques Monaco-Japon

Au nombre des célébrations des 10 ans de relations diplomatiques entre le Japon et la Principauté de Monaco, la journée du 18 juin sera intégralement consacrée à des démonstrations de Budo, les Arts Martiaux japonais apparus à partir du XIXe siècle.

Tout au long de la journée et jusque dans la soirée, Monaco Shorinji Kempo et nos amis de quatre clubs d’arts martiaux de la Principauté se partageront le tatami géant installé sur l’esplanade de la Rose des Vents, plage du Larvotto. Nous aurons autour de nous les clubs d’Aïkido, de Judo, de Karaté et de Kendo.

Au total, nous serons 90 pratiquants pour des démonstrations qui s’étaleront de 14h à 22h.

Les démonstrations de Shorinji Kempo

Les présentations de chaque Budo dureront une vingtaine de minutes. Tony Bouts et Julien Delord viendront de Paris pour l’occasion pour présenter un Embu, un combat enchaînant coups, saisies, projections et immobilisations. Membres de l’équipe de démonstration officielle de Shorinji Kempo, ils sont vice-champions d’Europe 2015 et Champions de France 2016.

De notre côté, le professeur du club de Monaco Anthony Pont et ses assistants Thierry Patucca et Jérôme Giusti présenteront des techniques pratiques de self-défense et proposeront des initiations lors des ateliers pratiques organisés autour du tatami.

Renseignements pratiques

Pour en savoir plus, consultez le communiqué de presse : Une journée consacrée aux Arts Martiaux pour fêter les relations Monaco-Japon

Lire la suite

kenshis Monaco 2

Passages de grades

Ils ne sont pas tous sur la photo, mais le jeudi 14 avril, quatre de nos Kenshis ont brillamment passé leurs grades sous l’oeil attentif de Frank Baldet venu superviser les examens.

Jessica, Alexandre et Dylan ne sont plus des minaraï ! C’était leur baptême du feu, et ils ont acquis leurs 6e Kyu. Ils recevront donc prochainement leurs numéros officiels WSKO.

Olivier, pour sa part, est désormais 4e Kyu… Et il a déjà entamé le programme du 3e Kyu, le marron lui ira si bien !

D’ici à la fin de la saison, deux autres membres de Monaco Shorinji Kempo passeront le 1er Kyu… La noire se rapproche !

Lire la suite

Echanges inter-disciplines à Nice

Nos amis de l’association Essor Riviera Karaté organisent une nouvelle matinée d’échange entre divers Arts Martiaux et sports de combat.

Gratuite et accessible à tous les licenciés de tous les niveaux, cette réunion est traditionnellement l’occasion d’enrichir ses connaissances tout en partageant ses techniques ou principes.

Vous venez ? Nous, on y sera pour présenter le Shorinji Kempo.

L'affiche de la 2e réunion Inter Arts Martiaux et Sports de Combat
L’affiche de la 2e réunion inter Arts Martiaux 

Lire la suite

Le meilleur du Shorinji Kempo français au festival de Nice [Vidéo]

Le festival international des arts martiaux de Nice s’est tenu le 6 juin, Salle Leyrit. Pour la première année, et sous l’impulsion de Frank Baldet, le Shorinji Kempo était dignement représenté, et c’est un euphémisme !

…Par deux instructeurs nationaux : Didier Camp et Frédéric Anscombre, par ceux qui allaient devenir Champions d’Europe, Frederic Juhel et Didier Denmat ; et par les futurs vice-champions d’Europe, Julien Delord et Tony Bouts.

Inutile de dire que la présentation de la dream team française a fait forte impression !

Lire la suite

Echange interdisciplines

Le 29 novembre, Monaco Shorinji Kempo était l’un des huit clubs azuréens invités à l’UFR STAPS de Nice pour de très enrichissants échanges techniques.

Durant cette matinée, chaque club présentait un atelier et les pratiquants étaient invités à découvrir librement les disciplines.

Dans une ambiance enthousiaste et bon enfant nous avons pu découvrir d’autres arts de combats et quelques uns de leurs principes même si, dans certaines mises en situation, nos vieux réflexes de kenshis remontaient à la surface…

Lire la suite

La récompense de Lisbonne

Odivelas, dans la proche banlieue de Lisbonne, a réuni 500 kenshis du 2 au 4 octobre pour le 7e Taïkaï Européen de Shorinji Kempo. Une rencontre qui, en plus de l’organisation des Championnats d’Europe et des 40 ans du Shorinji Kempo au Portugal, était aussi l’occasion d’un stage international autour des Senseis Aosaka et Arai, tous deux 8e Dan WSKO.

Une technique par Aosaka Senseï lors du Taikai 2011 à Monaco ©B. Bâlon
Aosaka Sensei lors du Taikai 2011 à Monaco ©B. Bâlon

On passera rapidement sur la modeste performance en compétition de notre équipe, qui se classe 15e dans la catégorie 1er et 2e Dan. La blessure de Thierry Patucca, qui n’a pu reprendre le chemin du dojo qu’en septembre, avait empêché toute préparation sérieuse d’un embu encore largement perfectible, et dont l’exécution a souffert d’erreurs évitables ! Aucune désillusion donc pour des représentants monégasques très conscients de leur manque d’entraînement. Tous les détails du classement ainsi qu’un compte-rendu précis de chaque journée sont disponibles sur le site de France Shorinji Kempo.

Bien classés ou non, nous avons tous été récompensés par les connaissances dont nous avons pu profiter. Les enseignements délivrés au cours du stage étaient d’un niveau particulièrement élevé. Aosaka Sensei avait d’ailleurs recommandé aux kenshis d’être attentifs à des conseils que Arai Sensei délivre rarement en-dehors du Hombu de Tadotsu… Et il avait raison !

A eux deux, les maîtres japonais nous ont fourni une véritable mine de précieuses informations, notamment sur les techniques Nuki Waza et Gyaku Waza. Même un « simple » Gyaku Zuki a été décortiqué dans les moindres détails jusqu’au mouvement des hanches, qui n’est pas toujours celui qu’on croit !

Harai Sensei à Monaco en 2011 ©B. Bâlon
Arai Sensei à Monaco en 2011 ©B. Bâlon

Et comme toujours, ces rencontres sont l’occasion de revoir nos amis des clubs de France et d’Europe et de partager avec eux de grands moments sur le tatami… Ou ailleurs !

Le comité d’organisation portugais n’a pas ménagé ses efforts pour que ces trois jours se déroulent à la perfection. Et en effet, nous n’avions pas d’autres soucis que de profiter des entraînements et faire le plein de connaissances pour les partager avec les membres du club restés à Monaco.

 

Lire la suite