« Paris » réussi !

L’ édition 2017 de l’embukaï national aura bien profité à notre club monégasque. Deux matinées de stage et une après-midi de compétition, les 1er et 2 avril à la Porte de Versailles, qui ont marqué un nouvel élan pour Monaco Shorinji Kempo.

De retour sur le podium

A tout seigneur tout honneur, félicitons Stéphane Gastaldy et Junichi Muraki qui se sont hissés sur la 2e marche du podium, rendant à Monaco sa place de Vice-Champion de France… A un tout petit point derrière les premiers ! Dure loi de la compétition mais superbe réussite pour une première participation en championnat, d’autant que la seconde place était très disputée avec trois ex-aequo ! Au final, c’est la note technique qui a départagé les concurrents.

Coupe de France 2017 de Shorinji Kempo © Benoît Bâton

Les kenshis prennent des couleurs

Chaque stage réunissant de nombreux professeurs, c’est toujours l’occasion d’un passage de grade, et à partir du 3e kyu, l’examen doit avoir lieu au cours d’un stage national afin de garantir un niveau homogène parmi tous les pratiquants. C’était donc l’occasion pour Olivier Verrando de prendre des couleurs… Et de décrocher sa ceinture marron en réussissant haut la main son examen.

Une partie du club autour du Senseï Aosaka… Et du trophée de Stéphane et Junichi

160 participants étaient réunis autour d’Aosaka Senseï et des instructeurs nationaux qui n’ont pas été avares de conseils techniques et philosophiques. Une réunion parfaitement réussie pour laquelle plus de détails ont été publiés sur le site de la fédération française.

Compte-rendu de la Coupe de France 2017

 

 

Partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *