Retour en images sur le Taïkaï de Stockholm

Du 5 au 8 juillet, le Eriksdalshallen de Stockholm a accueilli le Championnat d’Europe de Shorinji Kempo, suivi d’un stage international qui a réuni 428 participants venus de 20 pays différents.

Le Taïkaï s’est déroulé en présence de So Yuuki, fille de So Doshin et donc seconde shike du Shorinji Kempo, présidente de la WSKO. Kawashima Senseï (8e dan seihanshi, secrétaire général de la WSKO), Arai Shoji Sensei (7e dan seihanshi, secrétaire général adjoint) et Matsumoto Sensei (7e dan junhanshi) avaient également fait le déplacement depuis le Japon.

En sa qualité de secrétaire général du bureau européen du Shorinji Kempo et de président du Taïkaï, Aosaka Senseï (9e dan daihanshi) était également présent.

En préambule à la compétition, nombre de pays participants ont effectué des démonstrations de leur pratique du Shorinji Kempo. Les français et les russes ont été tout particulièrement appréciés (images Budokampsport.tv), nous vous laissons constater pourquoi…

En raison d’un calendrier trop chargé, notre club n’a pas pu préparer d’embu pour participer à la compétition, notre petite délégation a cependant pu profiter du stage international.

La délégation monégasque : Anthony Pont, Frank Baldet, Jérôme Giusti

La compétition

Si Monaco n’a pas été représentée, nos amis de la fédération française ont été dignes de leur réputation :

  • Catégorie 1er et 2e dan
    •  Emma Juhel et Mickael Toscanelli, 2e place
  • Catégorie 3e dan et plus
    • Frédéric Juhel et Didier Denmat, 2e place
    • Noël Ly et Rachid Guendouze, 3e place
Julien Delord & Bruno Totola, catégorie 3e dan et plus

Frederic Juhel & Didier Denmat, catégorie 3e dan et plus

Notons également que Didier Camp et Frédéric Anscombre ont été désignés pour accomplir le Hono Embu, qui est une démonstration à vocation spirituelle ou philosophique et qui, dans la tradition, honore la mémoire des anciens pratiquants.

Frédéric Anscombre & Didier Camp, hono embu

Les organisateurs ont réalisé une rétrospective en vidéo de l’ensemble du Taikai, stage et compétition.

Pour revivre l’intégralité de la compétition, rendez-vous sur ce lien. Le site de la Fédération Française de Shorinji Kempo propose également un compte-rendu de l’événement.

Nous tenons à féliciter et remercier la Fédération Suédoise de Shorinji Kempo pour son organisation et la qualité de l’accueil qui a été réservé aux pratiquants. Merci également aux Senseïs, japonais ou non, qui ont partagé leurs connaissances au cours des séances de travail.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.