Un Esprit fort

« Le Shorinji Kempo est un Budo qui vise à arrêter le combat. Les pratiquants développent un esprit clair soutenu par une technique efficace pour convaincre ou soumettre. La self défense est rarement physique : elle est plus que jamais mentale. »

– Frank Baldet

L’esprit du Shorinji Kempo repose sur des Hommes de bien. Sur celles et ceux qui aspirent à s’améliorer eux-mêmes pour créer autour d’eux un environnement idéal et, de proche en proche, le diffuser de par le monde.

En ce sens le Shorinji Kempo est véritablement un Art Martial et non pas uniquement un sport. Il s’agit de donner à ses pratiquants les clefs pour “vivre moitié pour eux-mêmes et moitié pour les autres” au travers de l’apprentissage des techniques et de la philosophie de la discipline.

Celui-ci favorise le développement de l’individu qui ne puise sa force physique et mentale qu’en lui-même. Les techniques martiales pouvant être mortelles, le Kenshi (le disciple) doit donc être digne de confiance et se maîtriser pour maîtriser son enseignement.

Pour cette raison, le Shorinji Kempo s’appuie sur six principes de base :

  • Ken Zen Ichi Nyo : Ken (le corps) et zen (l’esprit) ne font qu’un, de l’équilibre des deux naît l’harmonie.
  • Riki Aï Funi : Puissance et compassion sont indissociables : la compassion sans force est de la faiblesse, et la force sans compassion est de la brutalité.
  • Shushu Koju : La défense prime sur l’attaque.
  • Fusatu Katsujin : La technique sert à s’éveiller l’esprit, et non à tuer quelqu’un. On ne cherche pas à briser l’adversaire.
  • Goju Ittaï : Goho (techniques dures) et Juho (techniques souples) sont inséparables et se mêlent.
  • Kumite Shutaï : S’entraîner avec son partenaire et non contre lui pour s’élever ensemble.

Pendant l’entraînement, les professeurs insistent sur le fait que le but du Shorinji Kempo n’est pas de créer des “guerriers”, mais de former des individus capables de comprendre et d’aider les autres.

 

« Seuls ceux qui ont la force peuvent se permettre d’être gentils. »

– Aosaka Senseï

Partagez !